jmf

 

Jean-Michel Fiori - muséographie - - Coiffures africaines- - site C. Darbelet - - vidéo FR3

 

« Coiffures africaines »

Dates : avril à novembre 2009



Aspect esthétique, lien social et revendication, affirmation identitaire. Indépendances, libertés civiques à nos jours. l'art capillaire traditionnel d'Afrique a toujours été en perpétuel mouvement.

2 ou 3ème génération, français issus de, immigrés, enfants, petits enfants venus des anciennes colonies françaises ou des DOM TOM, tous se réclament d’une mémoire et d’une histoire. Ils sont 9 millions en France. L’histoire continue de s’écrire.
Si aujourd’hui, dans la plupart des sociétés, le seul critère esthétique intervient dans la création d’une coiffure, longtemps le cheveu et ses arrangements ont fait l’objet de représentations symboliques.
A cause de sa croissance continue, le cheveu renferme la force vitale de la tête, siège de l’âme.
La coiffure est « révélatrice des identités culturelles d'une Afrique traditionnelle qui perdurent tout en étant en mutation dans l'Afrique contemporaine.

Photographies : Christophe Darbelet - Coordination : Marie-Line Therre

Scénographie de l’exposition, graphisme et signalétique.
suivi de projet pour tous les aménagements intérieurs des vitrines, éclairage, installations multimédia.

Objets présentés : Statuaire, objets, tisus, photographies, objets...

RETOUR Page muséographie